Sport de haut niveau : le cheval Diesel et son Artuvetrin®.
Sport de haut niveau : le cheval Diesel et son Artuvetrin®.
by Nextmune on July 27, 2021 at 02:35 PM

Il y a huit ans, le monde s'est écroulé pour Esther Klok, propriétaire du cheval de sport de haut niveau Diesel. Tout a commencé lorsque Diesel était dans l'équipe néerlandaise (A-squad single driving), il a développé des centaines de bosses en 10 minutes. Après de nombreux examens chez le vétérinaire de Diesel, il s'est avéré que Diesel avait développé une allergie.

"Ce fut un véritable cauchemar, car les chevaux ne sont pas autorisés à participer à des concours lorsqu'ils sont sous traitement. Pendant trois ans, nous avons connu des hauts et des bas. Chaque printemps et au début de l'été, les bosses (urticaire) apparaissaient trois ou quatre fois.

IMG_0646-800IMG_9388-800

Après un traitement à la dexaméthasone (corticostéroïde), toutes les bosses sauf trente ont lentement disparu. Les trente bosses qui sont restées ont éclaté, ce qui a entraîné de nombreuses blessures et rendu impossible la pratique du saut. Pas très pratique au milieu de la saison de sport de haut niveau.

IMG_2970-800IMG_2972-800

Heureusement, le vétérinaire de Diesel n'a pas baissé les bras. Même après avoir discuté avec d'autres spécialistes qui pensaient que les tests d'allergie et l'immunothérapie n'avaient aucune utilité chez les chevaux, nous avons effectué un test sérique à l'Artuvetrin® pour voir quels allergènes pouvaient être responsables des bosses. Il s'est avéré que Diesel était allergique à plusieurs arbres, dont le saule, le peuplier et le frêne.

L'immunothérapie, qui peut être utilisée pour le sport de compétition, a été spécialement conçue pour Diesel et nous avons commencé le traitement à l'automne. Au printemps suivant, les bosses n'étaient plus là ! À un moment donné, les bosses sont revenues, mais après un changement de dosage (0,8 ml toutes les trois semaines), le problème a été résolu.

Tout s'est très bien passé jusqu'à ce que, après trois ans de traitement, les bosses reviennent. Nous avons donc effectué un autre test sérique à l'Artuvetrin® et nous avons constaté que d'autres allergènes devaient être ajoutés à l'immunothérapie : des graminées et des mauvaises herbes. Après ce changement, les bosses ont à nouveau disparu et nous sommes très satisfaits de l'efficacité de la thérapie Artuvetrin®."

Diesel-blog-2-21

Grâce à l'Artuvetrin®, Diesel ne laisse pas ses allergies l'empêcher d'être un champion :

6x fois champion des Pays-Bas
3x championnats du monde et le quatrième est à venir
2 fois des compétitions internationales 3*.